dimanche 8 mai 2011

Ainsi soit-il : exposition à l'église Saint-Loup


L’exposition « Ainsi soit-il » présente les réalisations d’artistes émergents ou confirmés sur la scène artistique nationale et internationale : Elodie Antoine, Ulrike Bolenz, Rohan Graeffly, Katinka Lampe, Dorothée Van Biesen, Lieve Van Stappen.
Les œuvres exposées sont des sculptures, des peintures, des installations, des vidéos …


Celles-ci ont été choisies pour leur adéquation et leur résonance avec les caractéristiques artistiques, patrimoniales et spatiales du lieu d’exposition, une église baroque classée patrimoine exceptionnel de Wallonie et décrite par Charles Baudelaire.
La scénographie d’exposition a choisi d’exploiter ce chef d’œuvre architectural de manière « brute » sans aucun ajout de panneaux d’expositions etc…
Les œuvres interagissent avec l’espace : Lieve Van Stappen investit avec une vidéo l’ambiance feutrée de la sacristie. Elle pose dans la nef une Madone contemporaine, une femme enceinte à laquelle un bébé murmure dans l’oreille.



L’œuvre d’Elodie Antoine se répand littéralement dans la nef au départ du bénitier, Dorothée Van Biesen a produit spécialement pour l’exposition une œuvre inspirée du pli baroque. Ces deux artistes présentent des œuvres  aux couleurs dorées faisant référence au style architectural baroque de Saint-Loup.


Certains artistes revisitent des épisodes mythologiques ou bibliques : les œuvres monumentales d’Ulrike Bolenz font écho au rêve d’Icare, Rohan Graeffly revisite la construction de la tour de Babel et la pomme croquée par notre ancêtre, Adam.


Ulrike Bolenz tout comme Lieve Van Stappen présentent également des sculptures d’anges.
Les trois peintures grand format d'un jeune modèle couronné d’épines de Katinka Lampe nouent un dialogue singulier avec Saint-Loup : elles sont actuellement les seules dans une église jadis (sur)chargée de tableaux évoquant des scènes religieuses.


Les œuvres de plusieurs de ces artistes ont aussi en commun de brouiller les frontières entre la sculpture, l’installation, la peinture ou encore la photographie.


Ces œuvres se nourrissent des références historiques de Saint-Loup et investissent aussi de manière contemporaine ce lieu.

L’ambition de l’exposition est de nouer une interaction entre Saint-Loup et la création contemporaine. 

Ouverture du 2 au 19 juin, du jeudi au dimanche de 10 à 18 h. Entrée libre.



http://www.katinkalampe.com/?pagina=exhibitions

1 commentaire:

  1. Une exposition où les oeuvres et le lieu entrent en résonance et touchent le visiteur. Une très belle découverte.

    RépondreSupprimer