mercredi 26 février 2014

PARCours-PARKunst

www.parcours-parkunst.be
 


Cathy Weyders

Du 29 mars au 2 juin 2014, la Commune de Woluwe-Saint-Pierre et l'ASBL Lieux-Communs investissent les parcs de la commune (Parc de Woluwe, Parc Crousse, Parc Monsanto...) avec diverses sculptures et installations. Dans ces espaces verts prestigieux , l'événement artistique PARCours-PARKunst  propose de manière inédite et originale à Bruxelles une expérience de l'art contemporain grandeur Nature.
 
Maureen Bachaus "Installation 3"
Ce parcours tout public répond  au dessein de lier Nature et Urbanité à travers le Parc, qui en est le trait d’union. Dans ces espaces enrichis par les regards pluriels des artistes qui en ont capté les grandes potentialités artistiques, le promeneur est invité à découvrir ou redécouvrir l’harmonie et l’équilibre de ces sites, leur place dans l’écosystème, le génie de l’homme à magnifier la nature.
 
Isabelle Copet "Dentelles"
Espaces naturels domptés et codifiés, les parcs constituent un lieu privilégié pour interroger le lien complexe des civilisations à la nature, ainsi que les préoccupations environnementales dans la création actuelle – deux thématiques qui servent de fil rouge à la première édition de cet événement appelé à devenir une biennale. A la croisée des enjeux sociétaux, paysagers et culturels, les interventions proposées créent un dialogue artistique et poétique avec leur environnement.

Cathy Weyders "Atomic"
L'événement sera inauguré par un weekend de performances avec les artistes Jeroen Hollander, Teodora Stamenkovic et Nathalie Vanheule les samedi 29 et dimanche 30 mars.

Ludovic Mennesson "La Toile"
PARCours-PARKunst met en avant aussi bien des plasticiens de la Fédération Wallonie-Bruxelles, dont la jeune création émergente,  que des artistes venus d’ailleurs établis dans la capitale européenne. A ce titre, l'accent a d’emblée été mis sur une ouverture internationale en invitant des artistes de différents pays du continent. La diversité des démarches offre autant d'éclairages sur la thématique que de propositions ... Le langage est investi pour créer un dialogue poétique avec l'homme et la nature dans les œuvres de Charley Case, Mireille Liénard et Ania Zuber. Qu'il s'agisse de poser un regard iconoclaste sur l’art ou sur le pouvoir, les signes sont revisités avec humour dans les travaux de Jérôme Considérant, de Rohan Graeffly et de Romina Remmo. La frontière entre espace public et espace privé fait écho à celle qui sépare l'espace urbain de la nature : des déplacements d'éléments de la ville aux espaces naturels symbolisent cette dialectique, ainsi qu'en témoigne la démarche de Ludovic Mennesson. Les installations photographiques de Stéphanie Roland et les jeux optiques de Thierry Verbeeck brouillent les frontières entre monde réel et virtuel. La sculpture se renouvelle en investissant l'éphémère et les jeux d'équilibre, avec les créations de Nazaré Mardaga et d'Alice Gadrey, ou en se confrontant à de nouveaux éléments comme l'eau, avec les œuvres poétiques d'Isabelle Copet et de Cathy Weyders. L'arbre constitue le point de départ de nombreuses œuvres que ce soit par son matériau (Caroline Servais), par son empreinte (Olivia Mortier) ou comme support (Maureen Bachaus).
Charley Case "Chêne votif"
Stéphanie Roland
 
Olivia Mortier "Identité"


Mireille Liénard "Nichoirs adages"
Artistes participants : Maureen Bachaus (NL) , Charley Case (B), Jérôme Considérant (B), Isabelle Copet (B), Alice Gadrey (F), Rohan Graeffly (B), Mireille Liénard (B), Nazaré Mardaga (B), Ludovic Mennesson (F), Olivia Mortier (B), Romina Remmo (B), Stéphanie Roland (B), Caroline Servais (B), Thierry Verbeeck (B), Cathy Weyders (B), Ania Zuber (PL)

Thierry Verbeeck- Interface 2014
 Performances : Jeroen Hollander (B), Teodora Stamenkovic (Serbie), Nathalie Vanheule (B).

Ania Zuber " Azulezos / Zlote mysli"  
Ludovic Mennesson - La Toile
 
Charley Case - Chêne votif
 
Thierry Verbeeck
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire